fbpx

Category Archives for "Articles"

17 septembre 2020

Ecojoko – le compteur pas bête

ecojoko - vitesse

Dans un article précédent, nous avions parlé de l’intérêt de ce que j’appelle des « mesures inexactes ». Souvenez-vous 

Il y a ces mesures précises que l’on réalise souvent dans de vastes démarches d’évaluation. Le bureau d’étude Enertech, grand spécialiste de ces campagnes en France, les a popularisées et a montré leur puissance pour détecter les consommations inutiles. 

On utilise ces mesures précises et souvent réalisées sur des périodes longues pour mener des analyses complexes. 

Mais il y a cette autre sorte de mesure, que j’appelle « inexacte » ou « à la volée ». Elles s’effectuent avec des outils « grand public ». L’un de leur grand intérêt, à mon sens, est de renvoyer une information immédiate, pour nous permettre de recoller la réalité perçue avec un ordre de grandeur.

C’est le cas du compteur de vitesse sur votre voiture. Vous vous fichez bien de connaître votre vitesse à 2 km/h près… 

Il y a quelques temps de cela, je suis tombé sur un appareil qui m’a intrigué : le compteur Ecojoko. La publicité revendiquait des économies de 25% sur les factures électriques par l’analyse et la compréhension des consommations domestiques. 

Diable ! Ce n’est pas rien !

Je ne me considère pas vraiment dans la cible du produit : l’appartement est peu équipé, je connais les puissances de chaque appareil, et suis un maniaque de l’extinction. Mais bon, je suis curieux… 

J’ai donc contacté la (très) sympathique Ecojoko qui a accepté de me prêter l’un de ses appareils pour que je joue avec. Cet article est le résultat de cette exploration.

(Je précise que cet article ne représente que mon avis personnel, et je ne suis pas sponsorisé par EcoJoko ou rémunéré sur les ventes)

Continue reading

Fraîcheur sans clim et sans travaux

J’écris cet article au début du mois de juillet 2020. Après plusieurs semaines de confinement, l’actualité liée au virus COVID-19 semble laisser la place à un autre sujet qui tend à devenir un marronnier : la possible canicule.

Le sujet n’est pas nouveau : si vous fréquentez ce blog (par exemple ici ou ) ou nos Masterclass, vous savez qu’il s’agit d’un serpent de mer.

Pourtant, les épisodes caniculaires de 2019 ont laissé des traces. L’an dernier, en juin, il a fait très chaud, et les enfants étaient encore dans les écoles. Parmi eux, des enfants d’élus municipaux. Lien de cause à effet ? On voit fleurir les « appels à projets » visant à mieux adapter nos bâtiments aux canicules. 

Si ce n’était pas dramatique, on pourrait s’amuser de relire la citation du ministre de l’éducation, Michel Blanquer, affirmant sur France Info TV le 25/06/2019 que « la plupart des écoles sont dans un bon état thermique ». La réalité de terrain semble le démentir…

Des canicules, il y en aura. Et il est effectivement sage de se demander pourquoi elles se révèlent aussi dangereuses dans nos bâtiments, en particulier dans nos bâtiments récents. Rappelons que depuis la RT2000, l’indicateur Tic devrait garantir la robustesse à la surchauffe de tout bâtiment neuf. 

On peut bien sûr s’interroger sur la manière de bien concevoir ou bien rénover pour les conditions chaudes. Quand on prend le problème dans le bon sens et sereinement, ce n’est pas si difficile d’éviter les erreurs grossières.

Pour la plupart des gens, pourtant, le problème se pose différemment : quand la canicule survient, il faut survivre sans faire de travaux. La raison majeure pour laquelle les climatiseurs se vendent si bien à partir du printemps, c’est qu’ils représentent une solution quasiment sans travaux. Et ils présentent un avantage certain : tant que vous pouvez payer (le matériel, l’énergie, etc.), ils vous permettent de ne rien changer à votre vie…

Mais il y a une autre voie : celle du « sans clim ET sans travaux ». Chez Incub’, nous appelons cette stratégie « tirer le meilleur parti ». En voici le principe, avant quelques exemples de mises en oeuvre.

Continue reading

Vivre sans chauffage

En ce qui concerne le chauffage, la question que les gens posent le plus souvent à leur ami Google est la suivante : « Quel est le meilleur chauffage ? ». 

Quant aux réponses que les sites grand public apportent à cette question, deux choses sont frappantes :

  1. On y mélange allègrement des remarques sur les systèmes de génération de chaleur et sur les émetteurs, puis on mixe encore tout ça avec des idées sur les d’énergies finales utilisées (bois, solaire, fioul ou gaz)
  2. Les véritables réponses, quand elles existent, sont de deux types :
    • soit elles orientent directement vers la solution vendue par le rédacteur de l’article, sous la forme « le chauffage par un bidulemachin combine de multiples avantages… », le « bidulemachin » pouvant être un radiateur électrique, une pompe à chaleur ou n’importe quel système ou source d’énergie commercialisable.
    • soit elles concluent que « il faut bien réfléchir à ce dont on a besoin pour faire le meilleur choix », ce qu’on aurait pu constater soi-même. 

Bref… Pour une question aussi simple en apparence, tout cela reste très flou. À mon âge, après avoir trainé dans les questions énergétiques comme Mike Horn dans les marécages d’Amazonie, ce genre de couple (question générale + réponses vagues) sent à plein nez le problème mal posé. 

Comment donc ? Ce serait un problème mal posé de se demander quel est le meilleur chauffage ? 

Continue reading

Nous sommes en Paix

J’ai écrit le texte ci-dessous d’un trait le mercredi 18 mars 2020, le lendemain de la mise en place du confinement en France. Initialement publié sur LinkedIn, il a rapidement été repris et diffusé auprès de dizaines de milliers de personnes. 

Parmi les centaines de commentaires et de retour, beaucoup m’ont dit s’être reconnus dans ce texte. D’autres m’ont dit que j’étais visiblement un utopiste…

Vous vous demandez peut-être ce que ce texte fait sur un blog consacré au Design Energétique ? 

Je me le suis demandé. Et puis je me suis dit qu’il y avait au moins deux raisons de l’y mettre:

  • d’abord parce que le point de départ du Design Énergétique a toujours été l’humain, et en particulier la posture intérieure. L’attitude que l’on adopte par rapport aux “problèmes”. Ce confinement, cette “crise”, est un bon exemple de “problème” a priori hors du champ de réflexion des énergéticiens, mais en plein dans le champ du Design Énergétique.
  • ensuite parce que j’y parle de toutes les choses qui sont à l’arrêt, et du bénéfice, pour l’instant temporaire, qu’on peut y voir. De l’intelligence aussi, qu’on peut déployer pour renouveler notre vie dans ce contexte différent. La principale question qui se posera quand le confinement prendra fin, c’est celle-ci : qu’est-ce que je veux redémarrer de “l’ancien monde” ? Est-ce que je préfère, finalement, ces nouvelles solutions que j’ai trouvé dans le confinement. 

Je pense à toutes celles et tous ceux qui, au matin du premier jour “normal” remonteront dans leur voiture pour se retrouver dans les embouteillages et contribuer à remettre en place la pollution de l’air (ce n’est qu’un exemple parmi d’autres). Quel regard porteront-ils sur leur expérience de confinement, de télétravail, de débrayage, de changement de rythme ? Leur regard aura-t-il changé ? 

Au final, tous, nous aurons à nous demander comment nous voulons, peut-être, ré-organiser nos vies. Une fois de plus, tout commencera par notre attitude intérieure.

Continue reading

Le petit secret honteux du vélo électrique

VAE - assistance

Lorsque j’ai publié  un article sur la moto électrique qu’Incub’ venait d’acquérir, j’ai reçu de nombreux commentaires.

Certains venaient de motards. Je me suis alors interrogé pour savoir si mon nouveau véhicule pouvait légitimement s’appeler « une moto ». Après tout, ce n’est pas parce que les motards que je croise me font un V avec les doigts que l’expérience est similaire. Comme me l’a dit l’un d’entre eux : « une moto sans bruit ni vibration perd beaucoup de son intérêt ». 

J’ai aussi reçu de nombreux messages de cyclistes. Certains étaient fâchés ou interrogatifs. Selon eux, ma moto électrique était un véhicule beaucoup moins pertinent que le vélo à assistance électrique (VAE). En particulier, ils argumentaient que « au moins sur le VAE, on pédale ». 

Bien que j’ai répété à plusieurs reprises que, de loin, mon véhicule préféré est le vélo (le vrai, le « musculaire »), le sujet me travaillait. L’interrogation arrivait de toutes parts… 

Voici donc quelques réflexions sur ces drôles d’engins électriques à deux roues. 

Continue reading

Vélo électrique, cyclisme et transhumanisme

Nous avions terminé le premier volet de notre réflexion sur cette conclusion : un vélo électrique, c’est avant tout un véhicules motorisé. 

Quelques semaines sont passées depuis cette publication, un temps où il s’est passé quelque chose d’intéressant. Alors que je me suis contenté de poser quelques ordres de grandeur, j’ai reçu de nombreux messages de pratiquants enthousiastes du vélo électrique. Beaucoup me disaient que j’étais injuste, que le VAE, c’était super, que cela permettait de laisser la voiture au garage, etc. 

Tout cela est vrai, dans une certaine mesure, et ce sont des arguments classiques en faveur de ce véhicule. 

Mais ce qui m’a surpris, c’est que ces réactions spontanées et parfois vigoureuses n’avaient pas de rapport avec ce que je disais dans l’article. L’une de ces réactions commençait par ces mots : “Je ne suis pas d’accord”. Suivait un long argumentaire, avec lequel j’étais globalement d’accord, sur les avantages du VAE. 

D’où ce sentiment : en touchant au VAE, même en tâchant de rester factuel, nous entrons dans un domaine “chatouilleux”. Il se joue là des choses qui dépassent la simple question énergétique. 

Continue reading

21 novembre 2019

Radiateur électrique ou chauffage central ?

Depuis le mois d’Octobre 2019, un grand producteur d’électricité français (celui-ci) martèle sur tous les canaux de communication imaginables des annonces de publicité-information visant à montrer que la mauvaise presse dont souffre le chauffage électrique n’est pas justifiée. 

Comme l’argumentaire navigue entre mauvaise foi, logique douteuse et informations insignifiantes, j’ai voulu tout reprendre, point par point, en ajoutant en conclusion une “idée à recevoir”. 

Dans cet article, je suis donc exactement la structure de l’une des publicités publiées (celle-ci)… et je discute. Comme dit l’article original : faisons le point sur l’opinion affichée “revue et corrigée”. 

Continue reading

3 mesures à faire chez soi sans se ruiner

Mesure

Lorsque j’ai interviewé Olivier Sidler, il y a quelques mois, il a particulièrement insisté sur un point concernant l’histoire du bureau d’études Enertech : l’importance de la mesure. Dans un monde complètement déconnecté de réalités énergétiques, la mesure systématique et détaillée des phénomènes leur a donné une puissance de compréhension et de réflexion remarquable. Cela s’est également révélé un avantage concurrentiel certain.

Il faut bien remarquer que ce n’est pas seulement la pose de milliers de capteurs qui fait la différence : c’est surtout l’usage qui est fait de la donnée. En effet, on ne peut pas dire que la donnée manque, de nos jours. Il y a quelques années, de nombreuses entreprises se sont créées pour mesurer… tout et n’importe quoi dans nos logements. L’hypothèse était qu’en lui donnant de l’information, monsieur ou madame tout le monde allait « prendre conscience » et modifier ses comportements.

Bon… la réalité s’est montrée un peu différente.

Alors, est-il nécessaire d’avoir des centaines ou des milliers de capteurs et des dizaines d’ingénieurs de haut niveau pour que la mesure puisse servir à quelque chose ?

Je ne le pense pas. Et j’avais envie de vous donner trois exemples de mon quotidien, pour vous montrer de quelle manière j’envisage l’utilisation de la mesure « à la maison ».

Continue reading

30 juillet 2019

Moto électrique – avantages et inconvénients

Pour les entrepreneurs et entreprises, le transport est un gros sujet. C’est très concret, la question se pose au quotidien. Chez Incub’, bien sûr, la question se pose aussi, depuis la création, autant pour les transports “longue distance” que pour les trajets quotidiens. Comme nous ne vendons (presque) que de la prestation intellectuelle, nous échappons quasiment à la question du transport des biens. 

Nous avons largement réglé la question du trajet domicile-travail en systématisant depuis 10 ans le travail à domicile. De plus, pour l’instant, nous habitons à proximité de la ville, ce qui laisse un large choix de réseaux. Concrètement, tout se fait à vélo, en bus, ou via l’auto partage Citiz quand une voiture est nécessaire. 

Mais certaines situations quotidiennes restaient compliquées à gérer. Nous avons donc récemment investi dans notre premier véhicule de société, une moto électrique. C’est un type véhicule dont on parle assez peu, la voiture électrique prend beaucoup plus de place dans les débats. Alors j’ai trouvé utile de partager avec vous six avantages – et un inconvénient – que je lui trouve dans le cadre professionnel qui est le nôtre.

Note : je le redis à la fin de l’article, mais tout de même, et pour éviter les commentaires impulsifs : notre véhicule favori et premier choix reste le vélo. Le vrai, “musculaire”, comme on dit. On ne fait pas mieux. 

Continue reading

Moi, Ministre de l’Écologie

Monsieur le Président,

Monsieur le Premier Ministre,

Chers compatriotes, 

Les enfants,

J’apprends aujourd’hui par voie de presse la démission anticipée de Monsieur de Rugy de son poste de ministre de l’écologie. Il ne m’appartient pas de juger des tenants et des aboutissants de cette situation.

Habitué en revanche aux profondes déductions de par la grande quantité de romans policiers que j’ai lus ces dernières années, j’en tire la conclusion qu’il va bientôt falloir nommer quelqu’un à ce poste. Je n’irai pas par quatre chemins : je pense que je suis la personne idéale pour cette mission.

Concernant mes compétences et mes opinions, le blog sur lequel je vous écris cette lettre, ainsi que cet autre me semblent représentatifs.

Je vais donc plutôt m’attacher ici à formuler une sorte de « lettre de motivation » en me contentant de lister une série d’arguments tout à fait percutants en faveur de ma nomination au poste de Ministre de l’écologie.

Continue reading

Coolroof : est-ce que ca fonctionne ?

Je n’ai pas vraiment l’habitude de m’intéresser beaucoup aux matériaux qui se proclament innovants. Quand on gratte la peinture verte et/ou technologique, il est bien rare qu’on tombe sur quelque chose de vraiment nouveau et intéressant. De plus, c’est une chose d’avoir des informations sur un matériau. C’en est une autre de pouvoir en faire quelque chose, concrètement et efficacement, dans un bâtiment ou un vêtement.

Aussi, quand j’ai vu une petite entreprise française parler du « bouclier thermique venant de l’espace », j’ai à peine levé le sourcil. Puis je me suis un peu interrogé sur leur histoire, les caractéristiques de produits et ce qu’on pouvait en faire. Quelque chose m’a intrigué : ils ne disaient jamais être une « solution miracle ». Juste une manière d’attaquer la question de la surchauffe. Et comme tout cela sentait bon la thermique « de bon sens », je me suis plongé dans le sujet.

Et voici donc ce que j’en pense. Je me permets d’ajouter, comme on dit, que “les opinions exprimées n’engagent que l’auteur”. 

(Merci à la société CoolRoof France – dans laquelle je n’ai aucune prise d’intérêt – pour les abondantes informations fournies – vous trouverez sur leur site des exemples de réalisation).

Continue reading

Travailler sans rien faire

Dans mon quotidien d’entrepreneur, et en particulier dans mon secteur (l’énergie et le bâtiment), je  croise quantité de personnes confrontées à un problème énergétique bien particulier. Moi-même, ce sujet m’a longtemps causé de grandes difficultés.

Je veux parler de l’énergie personnelle. Peut-être penserez-vous que le sujet est éloigné du design énergétique ? Je ne le pense pas. Je pense même, comme je l’ai évoqué dans cet article, que notre consommation énergétique est très profondément liée à notre vécu intérieur. 

Mais ce dont je veux parler ici, c’est plutôt des aspects très concrets de ce thème. Je m’adresse ici plutôt aux indépendants, mais j’invite tout salarié à se pencher sur le sujet.

Continue reading

La fin ou les moyens ?

On trouve page 47 du remarquable livre Bureaucratie de David Graeber cette phrase : 

“La question ultime est celle des valeurs”. 

Et un peu plus loin ce complément :

“Quiconque déclare fonder sa politique sur la rationalité affirme que tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui pourraient être fous. C’est peut-être la position la plus arrogante qu’on puisse adopter. Ou alors il entend “rationalité” comme synonyme d’ “efficacité technique”. Dans ce cas, il se concentre sur sa façon de faire parce qu’il ne veut pas parler de ce qu’il veut faire à la fin. L’économie néoclassique est tristement célèbre pour ce genre de manoeuvre”. 

Je trouve là un troublant parallèle avec ce que j’évoque souvent dans les secteurs de l’énergie et du bâtiment : la confusion et la dissociation entre les moyens (outils de calculs, dossiers, labels, etc.) et les résultats souhaités (en temps normal… des services dans le monde réel). 

Continue reading

Séchage du linge et performance énergétique

Lorsque je demande autour de moi des exemples de “services énergétiques”, certaines réponses sont des grands classiques. Ce sont en général, les services qui sont pris en compte dans les calculs ou qui sont très visibles dans la vie quotidienne. Le chauffage, bien sûr, mais aussi l’eau chaude sanitaire ou l’informatique en font partie. Et puis, il y a les grands oubliés. J’appelle ainsi ces services énergétiques omniprésents, mais presque invisibles. Au premier rang de ces services oubliés, je classe le séchage du linge.

Continue reading

Saute, ça craint rien !

Je vous ai déjà parlé dans un autre article de cette pratique que j’utilise et recommande. Elle consiste, à chaque début d’année, à écrire les choses que j’aimerais réaliser dans l’année. Puis, à la fin de l’année, je repasse ces rêves d’un an. C’est toujours un moment émouvant. Cela me rassure aussi, dans les moments plus difficile. Je peux me souvenir : « ah oui, j’ai quand même fait tout ça ! ».

saut à l'élastique - dessinCette année, dans le carnet, j’avais noté que je voulais faire un saut à l’élastique. Cela fait partie des vieilles idées que je traîne, cette sorte de rêves que je n’ai jamais vraiment osé réaliser. « Trop futile », « trop cher », « trop égoïste », etc. Mais cette année, j’ai décidé d’oublié les fausses bonnes raisons.

Et il y a quelques jours, quelques part entre Le Vigan et Millau, un petit panneau au bord de la route. « Ici, Saut à l’Élastique ». Ça tombe bien, nous avons besoin d’une pause. Je peux au moins voir le site. Il y a écrit « tous les dimanches de Juillet ». Tiens, nous sommes dimanche. Amélie me pousse : « Appelle donc, on n’a aucune contrainte d’emploi du temps ». J’appelle. On me répond « OK, RDV à 15h alors ».

Et à 15h, donc, j’ai sauté.

Continue reading

Quelques vêtements pour un an autour du monde… lesquels ?

Estelle, une lectrice assidue du blog, m’a récemment écrit un long message dont voici un résumé :

« Cher Pascal, j’ai lu attentivement ce que tu racontes sur l’habillement, et j’ai eu l’impression que cela m’avait beaucoup éclairée. Je pars bientôt pour un long voyage dans différents pays exotiques et je prépare mon sac à dos. Voici mon problème : une fois dans les magasins, les grands principes expliqués dans tes articles ne me servent plus à rien ! Je suis en effet assaillie de vendeurs me vantant les mérites de tel ou tel produit : la remarquable étanchéité mesurée en je ne sais quelle unité, ou l’incroyable respirabilité en telle autre… Bref, je ne m’en sors pas ! Je te serais donc très reconnaissante de me décrire un kit minimum que je dois prévoir pour parer à toutes les situations. Merci beaucoup de ton aide et à bientôt.

PS : Je suis un peu fauchée. Cela m’arrangerait que tes idées soient bon marché. »

Sans faire trop de pub, j’adresse un message à vous toutes et tous qui m’écrivez pour me soumettre un problème. Oui, vous êtes nombreux ! Et je vous fais presque toujours la même réponse :

  • soit c’est une urgence, et ma foi, il faut bien que je vive… vous pouvez réserver un temps de conseil dédié.
  • soit vous n’êtes pas pressés… et vous pouvez attendre que votre passionnant sujet devienne le sujet d’un article, dont tout le monde pourra bénéficier.

Estelle, donc, a patienté. Et comme sa question me semble pouvoir concerner nombre d’entre nous, voici quelques éléments de réflexion.

Continue reading
1 mai 2017

Le design énergétique de vie quotidienne

Bien souvent, les exemples de Design Énergétique portent sur des objets. Qu’il s’agisse de bâtiments ou de produits manufacturés, on comprend en général assez rapidement de quoi il s’agit. Concernant les services, le lien est parfois moins évident.
Mais si je vous disais que l’on pouvait faire le design énergétique de sa vie quotidienne, me croiriez-vous ? C’est pourtant ce que je vais vous montrer dans cet exemple réel d’un groupe de familles, quelque part en Savoie.
Ce n’est qu’un exemple… Certains de leurs choix pourront vous sembler extrêmes, d’autres trop modestes. Finalement, ce qui est intéressant dans l’histoire, c’est l’endroit où chacun peut trouver des marges de manoeuvre. Le reste ne dépend que des contextes particuliers…

Continue reading